• Mister Prepa X

Comment bien appréhender son début d’année de sup ?


Dur, dur, la vie d'un taupin...

Vous êtes en prépa depuis quelques mois mais malgré votre travail, vous n’arrivez pas à sortir la tête de l’eau ou alors, vous allez en intégrer une dans les semaines qui viennent et vous souhaitez vous préparer pour appréhender au mieux ces 2 prochaines années. Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article je ne vais pas me concentrer sur l’aspect scolaire comme nous le faisons par exemple avec nos fiches instagram. J’ai plutôt pour objectif de vous donner un maximum de conseils qui vous permettront de passer 2 années dans les meilleures conditions pour tout rafler aux concours !


1. Avoir un objectif


Pour commencer, si vous avez eu l’ambition de tenter une prépa c’est que vous avez sûrement un objectif bien ancré dans votre tête et que la prépa est un moyen d’y accéder. Si ce n’est pas encore le cas, je vous conseille rapidement de vous en fixer un. Que votre ambition concerne un projet à long terme ou tout simplement l’école de vos rêves, un objectif solide vous permettra de tenir si vous traversez une période de doute. Interdisez-vous également de revoir vos objectifs à la baisse lorsque vous êtes en période de doute ! Faites le point à chaque vacances scolaires en commençant par un travail d’introspection en vous posant les bonnes questions :


- Comment s’est passé cette dernière période ?

- Mon objectif est-t-il toujours réalisable aux vues de mes résultats ?

- Que dois-je mettre en place pour atteindre mes objectifs ?


Et éventuellement, si vraiment le doute persiste et que votre objectif vous semble inatteignable malgré tous vos efforts :


- Dois-je revoir mes ambitions à la baisse ?


Cependant, je vous conseille vraiment de revoir vos ambitions à la baisse uniquement dans les cas les plus extrêmes. Évidemment que votre projet doit être réalisable mais il faut surtout qu’il soit ambitieux pour vous motiver et vous tirer vers le haut. « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » Oscar WILDE


2. Profiter de la période de mou du début d’année pour s’adapter


Dans la majorité des prépas, lors des premières semaines, vous remarquerez que le rythme est assez "léger" pour que vous puissiez vous adapter à ce nouvel environnement. Néanmoins, vous allez rapidement avoir votre premier DS puis vos premières kholles, le rythme deviendra alors de plus en plus exigeant au fur et à mesure de l’année. Le début d’année est donc certainement l’un des moments les plus décisifs pour initier votre année de sup car il vous permet de mettre en place de bonnes habitudes. Ne profitez donc pas trop de cette période et commencez doucement à mettre la machine en route en travaillant régulièrement.


3. Supprimer ses mauvaises habitudes du lycée


Tout d’abord, de manière évidente, les personnes intégrant les classes préparatoires sont parmi les meilleurs en secondaire. Beaucoup d’entre vous n’ont jamais eu besoin de travailler sérieusement et ont eu le bac sans trop réviser. Vous avez donc pris l’habitude d’avoir beaucoup de temps libre à consacrer à vos passe-temps. Rapidement, il va falloir changer drastiquement l’équilibre en priorisant le travail au détriment de vos passions. Pour beaucoup d’entre vous il va également falloir que vous changiez drastiquement votre manière de travailler. A vous de trouver votre propre mode de fonctionnement pour être efficace mais je vous donne cependant quelques conseils qui ont bien marché pour moi :

- Le travail régulier : Travailler régulièrement est plus efficace que '' bosser '' 10h la veille d’un test. Pour cela, essayez d’organiser un emploi du temps de travail personnel pour définir ce que vous allez réviser chaque soir de la semaine. Dans la mesure du possible, concentrez-vous sur une seule matière scientifique par soir.

- Les cours, la clé du succès : Ne commencez jamais le moindre exercice avant d’être à l’aise avec le cours. Pour moi, il s’agit d’un conseil essentiel pour bien réussir sa prépa. Quand j’ai enfin compris qu’il fallait vraiment connaitre parfaitement tous les points du cours, je suis passé de 40ème à top 10 en mathématiques. Commencez toujours par relire le cours avant de foncer tête baissée dans les exercices.

- L’attitude en cours : Fini l’époque où vous vous mettiez au fond de la classe pour discuter sans crainte de ne rien comprendre au cours. En prépa, il faut rentabiliser au maximum le temps investi en cours. C’est pourquoi vous devez toujours être concentré. Pour vous aider, les places de devant vous permettront d’être beaucoup plus concentré et vous ne devez jamais hésiter à poser toutes les questions qui vous passent par la tête. En gros, vous devez être proactif et ne plus attendre que les choses viennent d’elles-mêmes. Pour compléter, je vous dirige vers l’un de nos autres articles qui vous parlera de l’importance de participer au cours ( https://www.misterprepa-x.com/post/participer-en-cours-vaincre-ses-peurs-et-aller-de-l-avant )

- Fournir un travail efficace : On vous l’a répété plusieurs fois : vous passez un concours. Pour vous différencier des autres candidats, il ne vous suffit pas de travailler plus longtemps. Il faut surtout que vous fassiez plus de choses. C’est très long de progresser en efficacité pour faire toujours plus de choses en toujours moins de temps. C’est pourquoi il faut prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible. Commencez par mettre en place une action simple qui va améliorer drastiquement votre concentration : ne jamais travailler avec son téléphone à proximité.


4. Garder la tête froide dans les situations de grand stress


Je n’ai pas vocation à vous mentir, vous avez de grandes chances de traverser des phases de stress intense (généralement elles se situent aux alentours des mois de décembre/janvier) durant lesquelles vous allez crouler sous le travail sans avoir forcement les résultats qui vont avec ! Cette période sera certainement la plus dur des deux années pour la majorité des élèves et c’est là que beaucoup vont s’écrouler. Il faut impérativement tenir le coup ! La meilleure chose à faire c’est de s’accrocher à demain ; à court terme pensez à votre future vie en école durant laquelle vous allez vous éclatez et à long terme n’oubliez pas que le métier d’ingénieur vous permettra d’accéder à quasi tous les secteurs d’activités sans jamais avoir peur du chômage. La deuxième chose à faire c’est de relativiser et de faire une pause dans l’« atmosphère prépa » pour relâcher un peu la pression. Si vous êtes vraiment à bout, rentrer un week-end pour voir ses parents et ses amis peut vous faire beaucoup de bien. Gérer la pression correctement est un impératif pour bien réussir son année, n’oubliez jamais que c’est la pression qui transforme le carbone en diamant mais que c’est également la pression qui transforme le carbone en poussière.

25 vues

©2020 by Mister Prépa X