• Mister Prepa X

Etat d’esprit d’un élève de classe préparatoire : basé sur notre expérience






On reçoit énormément de questions sur la manière d’être un très bon élève de classe préparatoire, d’avoir une grosse école, d’être parmi les premiers de sa classe etc. Nous nous sommes donc penchés sur la question, et quelques éléments de réponse vont vous être donnés avec cet article que l’on considère unanimement comme la clé de réussite pour n’importe quel élève en classe préparatoire.


Imperméable à la pression


Mettez-vous à la place d’un sportif de haut niveau dans un stade comble où tout le monde n’attend que ses exploits. Lui-même s’est préparé pendant des années pour ce moment tant attendu. Ainsi, la pression ressentie par le sportif atteint son paroxysme. Cette boule au ventre, ses membres plus lourds que d’habitude et son cerveau qui est à la limite de l’implosion à cause des trop nombreuses pensées qui viennent le polluer, tout cela semble familier. Dans un monde similaire, nous pouvons dire la même chose de l’étudiant en classe préparatoire. Lui-même a travaillé d’arrache-pied et craint le regard des autres et surtout de son entourage qui l’attendent au tournant. On peut même rajouter la pression continue dans l’année où il est en concurrence -déjà- avec les autres, ce qui est un motif non négligeable de pression quotidienne. Dès lors, trouvons quelques pistes pour annihiler cette pression ou plutôt pour qu’elle ne soit plus pour vous un frein à votre réussite. D’où provient cette pression ? Du travail que l’on a effectué et juste pour cela déjà on a peur de se rater, que ça ne marche pas. De notre entourage qui nous a soutenu et des professeurs qui croient en nous et même parfois pour certains, la peur de ne pas pouvoir faire taire les mauvaises langues. Pour le premier argument, relativisez votre travail c’est-à-dire persuadez-vous que vous ne pouvez pas faire mieux, que vous avez tiré le maximum de vous et que vous n’avez pas à avoir des regrets car vous avez tout donné. Réfléchir ainsi va vous délester d’un poids que vous n’avez pas besoin d’avoir. Pour le second, prenez conscience que c’est votre vie, et rien que la vôtre, que vous êtes en train de construire certes ils ont investi sur vous et alors ? À la fin, c’est toujours vous qui profiterez du résultat, pas eux. Enfin, essayez de vous mettre en condition de concours, imaginez-vous dans la salle en attendant la distribution des copies ou encore au moment de la lecture d’un sujet inattendu, improbable… Travaillez mentalement toutes les situations, vous perdrez moins de temps à subir vos émotions.


Penser à soi (lisez attentivement le prochain paragraphe pour éviter tout quiproquo)


Le titre paraît accrocheur et dans une moindre mesure égoïste. Ne vous méprenez pas ! Une des clés de la réussite est de porter attention à soi. Il faut cesser de regarder et de juger ce que les autres font et plutôt se concentrer sur sa propre progression et réussite. Tant mieux, si l’autre est meilleur que vous mais a contrario de parler derrière son dos, allez le voir et posez-lui des questions sur sa méthode de travail, cela sera beaucoup plus productif. Aussi, ne soyez jamais avare de solidarité envers les autres. Si vous avez compris un point du cours qu’un camarade n’a pas compris, s’il vous demande de lui expliquer faites-le avec plaisir car vous allez surement avoir un autre point de vue sur ce point de cours, ce qui vous permettra d’avoir une compréhension encore plus pointue. L’adage le dit très bien, « enseigner, c’est apprendre deux fois ».


Humilité, clé de la réussite


« Pour vivre heureux, vivons caché ». Ce fameux adage s’applique dans la vie et plus particulièrement, en classe préparatoire. Très bien vous avez eu une bonne note mais ne le criez pas sur tout les toits vous n’y gagnerez rien, du moins, mis à part de la jalousie et de l’antipathie de la part des autres. Au contraire, plus vous évitez de vous mettre en avant mieux ce sera pour votre progression car cela peut vous éviter de ne pas oublier vos objectifs qui sont de réussir vos concours et de ne pas tomber dans la facilité. N’oubliez pas, il existe toujours plus fort que vous, et c’est normal !


Soyez optimiste !


Gardez toujours le sourire et ne perdez pas votre temps à raconter vos mésaventures surtout que cela peut vous faire entrer dans un cercle vicieux qui vous fera toujours voir la vie en noir. D’un point de vue personnel, je préfère rester avec quelqu’un qui est toujours joyeux que quelqu’un qui va se prendre la tête avec ses problèmes. Ainsi, socialement, vous serez beaucoup plus apprécié. Enfin, n’oubliez pas la chance que vous avez de suivre ces parcours d’excellence, et que des millions d’enfants aimeraient avoir notre chance !

114 vues

©2020 by Mister Prépa X