• Mister Prepa X

#4 : S'autoriser à souffler de temps en temps

C'est parti pour le dernier article de la série ! Parlons un peu du temps pour soi. L'année va être faite de périodes de bien puis de moins bien. Parmi les périodes un peu limites, il y a la traditionnelle période novembre/février, et les périodes de révisions de concours & concours blancs. Mauvaises notes, fatigue, manque de progression ou progression jugée trop lente, stress... Bref, parlons du dark side de la prépa...



Un petit rappel qui fait du bien


Un étudiant en prépa n'est pas une machine. Même s'il y a beaucoup de travail à fournir et de sacrifices à faire, il ne faut pas oublier de relâcher la pression de temps en temps, de prendre le temps de faire autre chose et surtout de dormir (oui oui, une dette de sommeil en prépa, ça se paye cash à un moment ou un autre).

Ce n'est pas parce que tu as besoin de ralentir le rythme qu'il faut pour autant culpabiliser.


La recette de Mister Prépa X


1/ Trouver de la motivation dans les périodes difficiles.

Il existe mille sources de motivation en prépa, l'essentiel est de savoir où les trouver.

Il y a toi-même et ton école de rêve (d'ailleurs, elle se trouve peut-être parmi les interviews qu'on réalise donc n'hésite pas à faire un petit tour sur notre chaîne YouTube par ici !). Beaucoup d'étudiants qui entrent en première année l'oublie, mais un atout non négligeable, c'est de savoir quelle(s) écoles on vise. Cela aide à savoir pourquoi et vers quoi on se lève tous les matins.

Ensuite, il y a les autres, en particulier les étudiants qui sont ou ont été en prépa, qui sont les mieux placés pour comprendre ce par quoi tu passes. Ils sont à même de te donner leurs trucs et astuces pour t'en sortir. Cet aspect n'est pas négligeable, surtout quand les membres de ta famille ou tes amis qui ne sont pas passés par la case prépa ont souvent du mal à comprendre ton désarroi face à la charge de travail qui te tombe dessus.

Puis n'oublie pas le corps enseignant. Quand tu es en difficulté, n'hésite pas à aller vers eux. Ils pourront te donner des conseils précieux, débloquer tes lacunes, te proposer d'autres manières de travailler plus adaptées à toi et t'encourager pour repartir sur le bon pied !


2/ Repose-toi avant le burn out


Quand tu te sens dépassé(e), ralentis. Quitte à mettre de côté les cours que tu as en retard et à te concentrer sur les cours du moment pour pouvoir continuer à avoir de bons résultats. Ton retard, tu auras les vacances, surtout les vacances d'été pour le rattraper. N'oublie pas de prendre du temps pour faire autre chose pour recharger les batteries : dormir, sortir, ou tout simplement ne rien faire !


3/ Repars sur de bonnes bases


Maintenant qu'on t'a donné le traitement, il faut s'occuper de la cause. Qu'est-ce qui t'aura mené à la fatigue, à la perte de rythme : le manque de sommeil, de mauvaises méthodes de travail, de l'impatience (oui, la prépa c'est un marathon, pas un sprint ! La progression est souvent plus lente qu'on le veut) ? Pose-toi les bonnes questions pour pouvoir repartir sur de bonnes bases : meilleur rythme de sommeil, changement dans ta façon de travailler à la maison, changement de ton attitude en cours, etc.


Sur ce, toute l'équipe vous souhaite une bonne rentrée !

©2020 by Mister Prépa X