• Génération Prépa

Que faire la dernière semaine avant les concours



Après de longs mois de préparation, l’échéance des écrits devient une réalité. Ça y est, plus qu’une semaine avant le début des concours. Que faire ?


Poursuivre les révisions


En principe, les révisions ayant déjà commencé il y a plusieurs jours, tu as élaboré un planning de révisions (si ce n’est pas le cas, il devient urgent de le faire). Maintenant que la période de révisions est bien avancée, il est peut-être temps de faire un point pour voir si tu as réussi à tenir le planning ou non, et si des événements se sont ajoutés à ton emploi du temps, t’imposant de le remanier. Pour les derniers jours, il est vraiment important d’avoir une idée précise des chapitres que tu maîtrises et de ceux que tu dois encore retravailler, le but étant de maîtriser un maximum de notions/ le jour J. Si tu n’es pas sûr des notions que tu maîtrises ou non, prends quelques minutes pour le faire, il vaut mieux ça que de faire des impasses sans le vouloir. Ne prévois pas de révisions le soir après les épreuves, car tu devras profiter de ce temps pour te reposer !

Il peut être tentant de se dire à propos d’une notion en particulier « de toute façon, ça, c’est trop difficile, je verrai ça en 5/2 ». Mais il s’agit en fait d’un piège à éviter ! Il te reste une semaine, c’est amplement suffisant pour contacter tes camarades et/ou tes professeurs pour leur demander des explications sur le sujet. Il faut vraiment éviter les impasses, car il arrive que des sujets entiers ne portent que sur une partie très restreinte du programme, ou bien que tout le sujet repose sur quelques questions préliminaires qu’il faut donc impérativement réussir. En plus, si jamais tu repousses une notion difficile à l’année prochaine, tu te retrouveras, dans un an, dans la même situation, sauf que cette fois tu n’auras plus la possibilité de redoubler, et tu perdras tout le bénéfice de la 5/2 (qui consiste justement à comprendre toutes les notions du programme en avance afin de faire davantage d’exercices).


Et concrètement, que faire ?


La priorité absolue reste de maîtriser son cours pour chacun des chapitres. Aucune notion ne doit être obscure. Si tu maîtrises déjà l’intégralité du cours et ses applications directes, tu peux enchaîner soit sur des exercices de TD, soit sur des annales. Dans ce cas, n’hésite pas à allonger tes sessions de travail (i.e. prévoir des plages plus longues lors desquelles tu travailles sans pause) car, aux concours, tu ne pourras pas faire une pause téléphone au bout d’une heure. Pense aussi à relire tes devoirs corrigés et les commentaires qui t’ont été faits, pour éviter de reproduire les mêmes erreurs. N’hésite pas non plus à travailler avec un masque si tu ne fais pas déjà, c’est désagréable mais ce sera comme ça le jour J (et de même pour tous les candidats).



Ne pas s’enfermer dans les révisions


Même si un sentiment de panique peut naître en toi à l’approche des écrits, il ne faut pas non plus passer l’intégralité de son temps à réviser. Les écrits, ce sont plusieurs semaines éreintantes lors desquelles tu vas enchaîner des épreuves difficiles. Les écrits, ce n’est pas un sprint, mais plutôt une course d’endurance. Il est donc très important d’arriver reposé (autant que faire se peut) avant les écrits, car ça peut vraiment faire la différence ! Essaie donc de profiter des quelques jours de relative liberté qu’il te reste avant les épreuves, car tu en auras besoin. Surtout, pense à adopter un rythme de sommeil sain, en te rapprochant autant que possible de celui que tu adopteras pour les écrits (ce qui signifie se lever relativement tôt et ne pas se coucher trop tard). La clé, en cette période, c’est la régularité. Il faut te détendre, mais faire la fête toute la nuit n’est pas forcément une bonne idée pour autant. En un mot, les excès sont à bannir. Tu auras toute ta vie pour ça à partir de l’été prochain !


Vérifier la logistique des écrits


Passer les écrits des concours est déjà amplement suffisant pour que tu n’aies pas en plus à gérer des problèmes logistiques au dernier moment. Vérifie l’emplacement des centres d’examen, n’hésite pas à y aller avant, si possible en vrai, sinon via Google Street View. Autant que possible, fais au moins une fois le trajet entre ton lieu d’hébergement et le centre d’examen. Pense à imprimer les convocations, en au moins deux exemplaires stockés à deux endroits différents, et n’attends pas la veille de ton départ pour le faire (un problème d’imprimante peut arriver). Vérifie que tu disposes bien de tout le matériel nécessaire pour composer (y compris un compas pour les épreuves de maths : ça ne sert jamais… sauf le jour où on a oublié d’en prendre un), et n’attends pas le dernier moment pour faire des courses si nécessaire (une rupture de stock inopinée peut toujours arriver). Si tu utilises un stylo à encre, pense à te munir de suffisamment d’encre en réserve : avec toutes les épreuves que tu vas passer, tu vas beaucoup écrire ! Prévois aussi plusieurs réveils, que tu brancheras si possible sur des prises différentes. N’hésite pas non plus à t’organiser avec tes camarades pour vous appeler le matin lors des écrits afin de s’assurer que tout le monde est bien réveillé !


©2020 by Mister Prépa X