La colle de maths est un exercice bien différent de l’écrit. Vous êtes simplement armés d’une craie blanche sur un tableau noir et vous devez prouver votre niveau en une heure (parfois même moins).

 

Il faut donc respecter les codes de l’oral. Voici quelques clés pour le réussir !

  • La préparation.

 

On ne prépare pas un oral de maths la veille (don faire un exercice à la dernière seconde ne vous permettra pas d’avoir plus de points). C’est plus un travail sur la durée. Pour s’améliorer à l’oral, il faut d’abord maîtriser ses théorèmes mais aussi saisir les idées des démonstrations (dans les colles, il y a souvent des questions de cours même si c’est plus rare aux concours). Ensuite, entraînez-vous avec les exercices de TD. Cherchez-les sérieusement avant de regarder la correction et essayer de comprendre qu’est-ce qui vous a éventuellement manqué pour arriver à la solution.

  • Aborder l’exercice.

 

Les premières minutes d’une colle sont importantes car elles permettent déjà à l’examinateur d’estimer votre niveau. Il faut donc être combatif et avoir le maximum d’idées. Ne paniquez pas si vous ne voyez pas comment résoudre l’exercice au départ. En général, vous allez être guidés. Essayez de traiter aussi des cas particuliers qui vous paraissent plus simples (faire une hypothèse supplémentaire, fixer une variable à 0 ou à 1). Cela vous aidera à comprendre l’esprit du problème, et donc à mieux vous approprier l’exercice.

  • La présentation.

 

Celle-ci diffère bien sûr de celle de l’écrit. Il est inutile d’écrire des longues phrases entières au tableau puisque vous allez les dire à l’oral pour articuler entre les différentes étapes. Encadrez vos résultats et soulignez les points importants. Avant d’effacer le tableau pour passer à la suite (ou avant de quitter la salle), demandez à votre examinateur car il se peut qu’il ait envie de noter des choses). Enfin, adaptez votre écriture à la taille du tableau car, dans certains oraux, la place que vous avez pour écrire peut être très limitée.

  • L’interaction avec le jury.

C’est la grande inconnue des différents oraux. Car le professeur qui sera en face de vous a sa propre personnalité et son humeur du jour peut être plus ou moins positive. Ainsi, il est possible que votre jury soit bavard et chaleureux ou à l’opposé plutôt froid et laconique. Dans tous les cas, tâchez d’être agréable avec lui sans trop en faire. Dîtes-vous aussi que cette altitude ne reflète pas la note que vous aurez. Certaines personnes préfèrent simplement voir comment vous cherchez sans indications (quitte à ne pas finir l’exercice) alors que d’autres privilégient la discussion.

©2020 by Mister Prépa X